AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arthuro Dandolo [mage] (Gilles)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalimsshar
Vulkan
Vulkan
avatar

Localisation : Saint Avold
Date d'inscription : 18/05/2012
Nombre de messages : 1341

MessageSujet: Arthuro Dandolo [mage] (Gilles)   Mar 21 Avr 2015 - 16:25

Maison : Criamon

Âge : 23 ans

Apparence : Jeune homme plutôt chétif à l'apparence très soignée, il a un port noble mais pas hautain, un regard dénotant un esprit vif et il se dégage de lui une prestance agréable. Il possède des cheveux bruns qu'il garde très soignés malgré une mèche blanche héritée de ses trop nombreuses expérimentations avec le Crépuscule. Ses vêtements sont toujours propres et il affectionne la couleur noire qu'il associe avec des tons verts clairs et parfois bleus foncés.

Histoire : Né d'une famille noble de Venise, le jeune Arthuro est né en l'an de grâce 1177 d'une mère fille de commerçante et d'un père riche héritier de batelier ayant fait sa fortune en méditerranée en transportant des étoffes. Le jeune garçon a commencé à suivre des cours particuliers dès l'âge de 4 ans afin d'apprendre les bases du latin autant que de l'italien. A l'âge de 6 ans, il fut confié à un précepteur sévère lui donnant une éducation très stricte mais bénéfique. Très rapidement, il sut lire et écrire aussi bien le latin que l'italien. Mais son précepteur avait vu en lui d'autres capacités. C'est pourquoi, il convainquit le père de l'enfant de le confier à la maison Criamon à laquelle il appartenait lui-même. Versé dans l'art de la politique, le père se saisit de l'occasion pour asseoir une alliance avec la maison Criamon en échange d'aide pour hisser sa famille à la tête de Venise.

Mais bientôt, le père du jeune Arthuro se laissa aller aux sirènes de la magie et voulant pousser toujours plus loin ses expériences, il commença à engager des kidnappeurs et tuer des innocents dans le but de tester sa magie impie de longévité. Un jour, alors qu'Arthuro avait 10ans, il découvrit le laboratoire secret de son père et les tortures qu'il infligeait aux pauvres erres qu'il retenait dans les sous-sols humides d'un Venise en pleine extension. Il fit l'erreur d'en parler à son oncle, le frère de son père, qui venait tout juste d'être élue Doge de Venise. Non sans avoir préalablement honnis son frère de la famille, il fit arrêter le jeune garçon ainsi que son père et sa mère. La famille fut condamnée à mort pour crime et sorcellerie mais c'est alors qu'un des membres influents de la maison Criamon intervint pour sauver l'enfant. Invoquant l'alliance qui avait été faites entre le mage et la famille alors même que les lois de l'ordre d'Hermès interdisait à tout mage d'intervenir dans les affaires des nobles, l'homme exigea la libération de l'enfant sous peine de révéler aux nobles de Venise le pacte interdit et les manipulations politiques ayant permis à la famille d'être hissé au sommet de Venise.

Partant tous les deux vers l'est, Arthuro et son tuteur décidèrent de laisser derrière eux Venise et c'est ainsi qu'ils prirent le chemin de la transylvanie où son tuteur allait retrouver d'autres membres de la maison Criamon. Il apprit alors à parler le slave bien que sa maîtrise ne soit qu'orale. Son affinité avec la magie et le Crépuscule le poussait à apprendre plus vite que les autres. Arthuro suivit la formation de Mage pendant 10 ans auprès de son tuteur et maître puis il fut autorisé à exercer la magie en tant que mage de la maison Criamon. Il allait lui falloir trouver une alliance et faire sa propre expérience.

Vices : Magie étrange (génère des déformations illusoires sur la cible et sur son propre corps), Visions, Ambition (mineur); Tristement célèbre (associé au nom de son père), Enclin au Crépuscule, Point faible (les femmes plus jeunes)

Vertues : Statut Social (mage hermétique), Don, l'Enigme, Double Vue (vois les fantômes), Education privilégiée (son mentor lorsqu'il était jeune), Génie Inventif, Révélations secondaires, Mémoire magique, Maîtrise des sorts

_________________
Sans la Jalousie, l'Egoïsme et la Convoitise,
Une société serait si fade qu'elle ne mériterait pas de vivre,
Alors que serait la Vie sans la Mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-l-ascension.net
 
Arthuro Dandolo [mage] (Gilles)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes Oublies :: Archives :: Campagnes terminées (ou pas) :: Ars Magica-
Sauter vers: